GROUPE FRANCOPHONE
DE REHABILITATION AMELIOREE APRES CHIRURGIE

Maela
éditeur, Société
Principe

Grâce à une plateforme sécurisée, à l’utilisation des objets connectés et à un centre de suivi infirmier 24h/24, les patients opérés peuvent être surveillés à distance, sur l’ensemble de leurs parcours, de la phase préopératoire pour faciliter leur admission et leur préparation mais aussi après l’intervention dans le cadre d’un suivi personnalisé.

Système d'exploitation
Mac, Windows…
Langues disponibles
français, anglais
Support (mobile, tablette...)
Smartphone Android ou MacOS, tablette, ordinateur avec navigateur et réseau internet. Objets connectés : oui, thermomètre et tensiomètre sans fil déjà en routine.
Interlocuteur ou cible de l’appli
La surveillance peut se faire sur une plateforme web mais l’intérêt pour le patient est de télécharger une appli « Patient » qui lui permettra de renseigner ses éléments administratifs et de recevoir des informations sur le dérouler de son hospitalisation et l’intervention. Après l’opération, selon le niveau de suivi choisi et des données nécessaires, une mallette contenant des objets connectés peut être remise au patient. A domicile, le protocole de suivi (Questionnaires, rappels de traitements, prise de mesures ou de photo) s’enclenche automatiquement. Le patient peut également échanger en permanence avec une plateforme infirmière dédiée (équipe d’astreinte du prestataire Médicile ou une équipe d’infirmière de l’établissement hospitalier) pour demander des conseils. Cette permanence infirmière surveille ses données 24h/24.
Coût par patient ou par an
non communiqué
Ergonomie et charte graphique
La navigation sur les appli « Pro » et « Patient » est plutôt intuitive. En cas de questionnaire non rempli, il est parfois difficile de retrouver la tâche exacte à réaliser. La prise en main initiale est complexe. Il faut d’abord choisir les protocoles en fonction du type d’intervention à surveiller puis on les modifie à souhait (parfois long et complexe) et enfin on les enregistre avant d’inclure les premiers patients. Charte graphique est douce, agréable voir enfantine.
Confidentialité
Le chirurgien a également téléchargé son appli « PRO ». Il peut consulter les données cliniques renseignées par le patient. Il reçoit également des alertes en fonction de la gravité des situations par mail ou sur son appli. Il peut être contacté directement par téléphone par l’astreinte du réseau d’infirmière dédiée. Les données de santé sont stockées chez un hébergeur agréé HADS : Santeos. Ce stockage est déclaré à la CNIL. La connexion sur l’appli « Pro » ou « Patient » nécessite une authentification « forte » avec identifiant /mot de passe et code OTP (envoyé sur le smartphone)
Stabilité
à priori stable
Données médicales surveillées
Nombreuses. En plus des données cliniques classiques (douleurs, nausées…), on peut surveiller par l’intermédiaire de l’infirmière à domicile du patient, la température, la tension artérielle, la diurèse des 24 heures, la glycémie, le poids et l’IMC, la quantité de liquide recueillie par un drain, la saturation en oxygène et le pouls ! Protocoles existants : oui par pathologie, modifiables par les praticiens en faisant varier les items de surveillances mais également la fréquence de surveillance et la graduation des alertes. L’outil offre une possibilité de paramétrer la surveillance de manière très large
Les +
  • La saisie des données « patient » est simple
  • Beaucoup de prise en charge diverses sont éligibles
  • Le choix de paramètre très large en fait un outil puissant
  • La surveillance infirmière 24h/24h est bien réelle et efficace : contact téléphonique agréable et professionnel
Les -
  • le paramétrage des premiers protocoles est difficile malgré l’aide de 3 tutoriels vidéo en ligne
  • un relevé d’alertes est envoyé tous les matins de manière systématique, même s’il n’y a pas eu de problème ce qui alourdit la prise en charge car non pertinent (fréquence de ce relevé également paramétrable)